Focus du 18 février 2015

Les avulsions labiales mandibulaires

sous la responsabilité de Dr Jérôme D’Astous

https://www.centredmv.com/wp-content/uploads/2015/02/focus_18-fevrier-2015.pdf

Ce texte s’adresse aux professionnels. Cœurs sensibles s’abstenir.

La ligne de scission des tissus est le plus souvent au niveau de la jonction muco-gingivale et peut s’étendre caudalement jusqu’à exposer les mandibules sur pratiquement toute leur longueur. La déhiscence des tissus se fait habituellement entre le périoste et la mandibule, découvrant ainsi l’os comme on le ferait pour un lambeau muco-périosté.
Sans entrer dans les détails, les patients avec une telle avulsion doivent avoir une évaluation générale complète comme tout patient traumatisé. Portez une attention particulière au traumatisme de la tête. Par rapport à l’examen oral plus précisément, recherchez aussi une séparation de la symphyse mandibulaire, des fractures dentaires ou des fractures de mâchoires.
Pour suturer les tissus mous, il faut parfois un peu d’imagination. J’utilise habituellement un fil de poliglecaprone-25 (Monocryl®) de taille 4-0 ou 5-0.

Pour obtenir la version imprimable de ce Focus Cliquez ici ou sur l’image.


Voici quelques trucs :


– Évitez la tension excessive. Relâchez les tissus au besoin avec un peu de dissection mousse au niveau de la lèvre ou sous la muqueuse orale.

– Pour que vos points soient solides, favorisez des points pleines épaisseurs qui incluent la gencive de chaque côté. Soulevez légèrement la gencive du côté lingual avec un élévateur à périoste pour vous permettre de prendre « une bonne bouchée ».

– Certains vont utiliser une aiguille à injection pour passer le fil de suture à travers la gencive. On insère l’aiguille à l’endroit désiré; on glisse le fil dans la lumière de l’aiguille puis on retire celle-ci.

– Si l’avulsion s’étend loin caudalement, faites des points pour attacher les tissus sous-cutanés aux tissus mous/fascia entre les mandibules. Ceci réduira l’espace mort. L’utilisation d’un drain n’est habituellement pas nécessaire.

– Une muselière peut être utilisée comme soutien chez les grands chiens où le poids de la lèvre est important et chez qui on craint que cela nuise à la guérison.

– Assurez-vous de maintenir un recouvrement gingival normal autour des dents pour conserver une bonne santé parodontale à long terme. Tentez aussi de conserver l’espace du vestibule (creux entre la lèvre et la gencive) pour maintenir la fonction optimale de la lèvre.

Cet article est disponible en version complète et imprimable en PDF. Cliquez ici pour l’afficher.

Dr Jérôme D’Astous
[email protected]
514 633-8888 poste 222

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *