3 Hôpitaux : Montréal Rive-Nord Rive-Sud
DMV-Nord à Blainville
1 800 463-8555
20, Boulevard des Châteaux, Blainville (QC), J7B 1Z8
Visite virtuelle et information »
DMV-Sud à Saint-Hubert
1 800 463-8555
1655, Boulevard des Promenades, St-Hubert (Qc) J3Y 5K2
Visite virtuelle et information »
DMV Montréal
1 800 463-8555
2300, 54e Avenue, Montréal (Lachine) H8T 3R2
Visite virtuelle »
Infolettre
Inscrivez-vous via le formulaire suivant
Souscrire »

La cardiologie

Pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires

Le service de cardiologie vous offre une évaluation approfondie et un traitement des maladies cardiovasculaires des petits animaux par l’entremise du Dr Jean-Sébastien Boileau.

Horaire de consultation

Pour plus d’informations ou pour prendre rendez-vous, communiquez avec la réception au 514 633-8888.

Qu’est-ce que la cardiologie vétérinaire ?

La cardiologie vétérinaire est une branche de la médecine vétérinaire qui se concentre sur le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires (cœur et vaisseaux) des animaux. Parmi ces maladies, on peut citer celles du muscle cardiaque (cardiomyopathies), les affections des valves (maladie dégénérative de la valve mitrale), celles du péricarde (épanchement péricardique, tumeurs cardiaques), les cardiopathies congénitales (canal artériel persistant, sténoses aortiques et pulmonaires), les arythmies, l’hypertension artérielle et l’hyperthyroïdie. Les maladies cardiaques sont souvent des maladies chroniques et évolutives, caractérisées par une longue période asymptomatique et une apparition souvent soudaine des symptômes. Par ailleurs, d’autres pathologies extracardiaques sont souvent associées, à l’origine de symptômes imitant ceux provoqués par une maladie cardiaque. Enfin, certaines maladies cardiaques peuvent être la conséquence d’une maladie systémique (infectieuse, métabolique, hématologique ou tumorale). Le diagnostic de ces affections nécessite de l’équipement et des traitements spécialisés dans le but d’optimiser les chances de guérison de l’animal. Dr Eric de Madron a aussi une grande expérience dans la gestion des collapsus de la trachée et la pose de stents intrachéaux.

Quels sont les symptômes possibles de problèmes cardiaques ?

  • Toux
  • Intolérance à l’exercice
  • Respiration rapide au repos (à ne pas confondre avec un halètement normal)
  • Respiration discordante (le thorax et l’abdomen ont des mouvements opposés durant la respiration)
  • Difficulté à respirer ou respiration courte
  • Difficulté à rester au repos confortablement
  • Épisodes de faiblesse ou de collapsus
  • Épisodes de perte de connaissance
  • Incapacité soudaine de se tenir sur un ou plusieurs membres en douleur
  • Enflure anormale
  • Distension abdominale

Que devriez-vous faire avant votre visite en cardiologie ?

Avant votre première visite, assurez-vous que le cardiologue ait reçu tous les documents médicaux et les tests diagnostiques pertinents, y compris de récentes radiographies du thorax. Bien qu’il soit peut-être nécessaire de refaire certains examens, cela permettra d’éviter une répétition inutile de tests. À l’occasion de votre rendez-vous, apportez les médicaments prescrits par votre vétérinaire habituel. 
(Il est important de ne pas cesser le traitement prescrit par votre vétérinaire avant la visite sauf si cela vous a été demandé de façon explicite.)

À quoi dois-je m’attendre durant la consultation avec le cardiologue ?

Examen de résonance magnétique sur un chien au centre vétérinaire DMV Tout d’abord, vous rencontrerez la technicienne en santé animale (TSA) de cardiologie, qui dressera avec vous un historique médical. Elle prendra certains paramètres vitaux tels que la température, les fréquences cardiaques et respiratoires et la pression artérielle systémique. Le cardiologue procédera ensuite à l’examen physique de votre animal. Selon les résultats de cet examen, le cardiologue vous fera ensuite ses recommandations quant aux tests diagnostiques et au traitement d’urgence éventuel à entreprendre. Une estimation des coûts pour les tests et les traitements recommandés vous sera remise. Notez qu’une échographie cardiaque est effectuée dans la plupart des cas. Le but de la consultation en cardiologie est de constater si une maladie cardiaque est bien présente, d’établir son stade d’évolution et de déterminer si celle-ci est à l’origine ou non des symptômes qui ont motivé la visite en cardiologie. Dans le cas où une pathologie cardiaque évolutive est établie, une stratégie de suivi et d’options thérapeutiques sera discutée. Ce suivi d’une pathologie qui peut évoluer durant plusieurs années misera sur un travail d’équipe entre le vétérinaire habituel et le cardiologue, qui sera amené à faire des réévaluations ponctuelles. Si une origine non-cardiaque est suspectée, d’autres examens seront proposés afin d’apporter une réponse et une solution thérapeutique pour que le propriétaire puisse repartir du Centre avec un diagnostic final et un plan de traitement. Cela pourra entraîner soit d’autres tests ou l’avis d’autres spécialistes du Centre DMV (radiologie, médecine interne, neurologie, oncologie, etc.). À la fin de la consultation et des tests, le cardiologue rencontrera le propriétaire afin de bien clarifier les résultats et leurs implications ainsi que la stratégie de suivi. Votre vétérinaire habituel sera informé des résultats et des traitements convenus puisqu’un rapport complet de votre visite au Centre DMV lui sera envoyé. Prévoyez de 1 h 30 à 2 h pour votre première consultation en cardiologie et plus de 2 h si des tests supplémentaires ou une consultation avec un autre spécialiste se révélaient nécessaires.

Que puis-je faire si mon animal à une maladie cardiaque ?

Les nombreuses options de diagnostic et de traitement des maladies cardiaques chez l’humain sont aussi disponibles chez les animaux domestiques pour améliorer leur qualité de vie ou prolonger leur vie. Certains tests assez sophistiqués peuvent être réalisés au cours d’un rendez-vous, tels que l’électrocardiographie, la radiographie et l’échocardiographie. Ces tests sont utilisés pour évaluer la présence et la sévérité d’une maladie cardiaque. Certaines affections cardiaques sont simplement surveillées pour évaluer leur progression dans le temps. Un traitement médical peut aussi être recommandé pour aider votre animal à se sentir mieux ou pour ralentir la progression de la maladie. La plupart des médicaments sont identiques à ceux utilisés chez l’humain. Selon le type de problème, d’autres tests diagnostiques ou procédures thérapeutiques tels qu’une cathétérisation cardiaque, une chirurgie cardiaque ou l’implantation d’un stimulateur cardiaque (pacemaker) pourraient être nécessaires.

Services proposés en cardiologie

Dre Kent et Dr Boileau, vétérinaires cardiologues au centre vétérinaire DMV

Électrocardiographie (ECG)

Un électrocardiogramme (ECG) est réalisé pour évaluer la fréquence et le rythme cardiaque afin d’établir et de diagnostiquer des anomalies éventuelles de ce rythme (arythmie). Pour ce test, l’animal doit simplement être allongé sur le côté et des petites électrodes sont placées sur sa peau. C’est un examen non-invasif qui généralement ne nécessite pas de tranquillisant. Le cardiologue se servira ensuite de cet enregistrement pour faire son diagnostic et proposer un plan de traitement. D’autres tests diagnostiques peuvent être nécessaires pour évaluer la cause de l’arythmie et déterminer le meilleur traitement.

Harnais de monitorage cardiaque 24 heures sur 24

Un harnais de monitorage (ou Holter monitor) est un électrocardiogramme continu que votre animal portera à la maison. Cet enregistrement continu permet de suivre la fréquence et le rythme cardiaques durant une période de 24 à 48 heures. Cette méthode est utilisée pour évaluer la fréquence cardiaque, la sévérité de certaines arythmies ou pour tenter de trouver des arythmies intermittentes. C’est aussi la meilleure façon d’évaluer la réponse à un traitement antiarythmique.

Monitorage à l’occasion d’un événement particulier

Des épisodes de faiblesse ou de pertes de conscience peuvent être causés par des anomalies intermittentes du rythme cardiaque qui peuvent ne pas être trouvées au cours de la consultation. Un monitorage peut être nécessaire pour tenter d’évaluer le rythme cardiaque durant ces épisodes. Votre animal portera cet équipement à la maison et lorsque vous observerez un épisode, vous devrez appuyer sur un bouton pour marquer le début de cet épisode. Lorsque deux ou trois épisodes seront répertoriés, l’appareil sera alors retiré et le rythme cardiaque analysé. Les épisodes doivent être suffisamment fréquents pour justifier l’utilisation de cet équipement diagnostique.

Radiographies thoraciques

Les radiographies thoraciques (pulmonaires) nous permettent d’évaluer la taille et la forme du cœur, des poumons et des vaisseaux. C’est le meilleur moyen d’évaluer initialement la cause de problèmes respiratoires tels que la difficulté à respirer ou la toux. Si un traitement pour l’insuffisance cardiaque congestive est amorcé, les radiographies pulmonaires représentent le meilleur moyen de constater si le traitement est efficace et si l’insuffisance est maîtrisée. Examen de résonance magnétique sur un chien au centre vétérinaire DMV

Échocardiographie

L’échographie cardiaque est une technique avancée d’imagerie cardiaque qui permet d’évaluer l’anatomie cardiaque, la taille de ses cavités et les épaissuers de ses parois, la façon dont le coeur se remplit et se contracte, et le bon fonctionnement des valves. Cet examen permet aussi de déceler d’éventuelles anomalies congénitales. Cette procédure est essentielle pour bien comprendre la fonction cardiaque et le degré de sévérité d’une maladie cardiaque. C’est une technique d’examen non invasive qui est généralement très bien tolérée. La plupart des animaux ne nécessitent pas de tranquillisant. Une petite région sera rasée sur les côtes, en arrière de la pointe du coude, pour faciliter la prise des images.

Cardiologie interventionnelle

Examen de résonance magnétique sur un chien au centre vétérinaire DMV Pose d’un Pacemaker Dans le cas d’arythmies entraînant un rythme cardiaque trop lent, un stimulateur cardiaque (pacemaker) peut être implanté chirurgicalement afin d’assurer une fréquence cardiaque normale. La batterie est insérée sous les muscles du cou, et la sonde stimulant le coeur est introduite par la veine du cou (veine jugulaire). Occlusion par cathéter de canal artériel persistant Le canal artériel persistant est une cardiopathie congénitale dans laquelle un petit vaisseau faisant communiquer l’aorte et l’artère pulmonaire présent chez le foetus ne s’est pas fermé à la naissance. Non corrigée, cette pathologie peut entraîner une insuffisance cardiaque trés tôt dans la vie de l’animal. On peut fermer ce vaisseau grâce à une petite chirurgie qui consiste à introduire par l’artère fémorale un implant appelé ACDO, qui, une fois déployé, bloquera ce vaisseau. Dilatation de valve pulmonaire avec cathéter à ballonnet Le traitement de la sténose pulmonaire, une cardiopathie congénitale dans laquelle la valve pulmonaire est mal formée et ne peut s’ouvrir correctement, consiste à introduire via la veine jugulaire ou fémorale un cathéter avec un ballon gonflable qui ouvrira cette valve. Cela permet d’améliorer grandement le pronostic. Stent trachéal Dans le cas des collapsus de trachée graves associés à des difficultés respiratoires, la pose d’un stent trachéal peut grandement améliorer la situation. La pose de ce type de stent se fait non chirurgicalement en introduisant le stent par le larynx et en le positionnant grâce à la fluoroscopie.

Liens

Fiches cliniques

Focus DMV

Pourquoi consulter un cardiologue vétérinaire ? (vidéo)

Déroulement d’une consultation en cardiologie (vidéo)

Spécialiste du Centre DMV en cardiologie

Dr Jean-Sébastien Boileau