3 Hôpitaux : Montréal Rive-Nord Rive-Sud
DMV-Nord à Blainville
1 800 463-8555
20, Boulevard des Châteaux, Blainville (QC), J7B 1Z8
Visite virtuelle et information »
DMV-Sud à Saint-Hubert
1 800 463-8555
1655, Boulevard des Promenades, St-Hubert (Qc) J3Y 5K2
Visite virtuelle et information »
DMV Montréal
1 800 463-8555
2300, 54e Avenue, Montréal (Lachine) H8T 3R2
Visite virtuelle »
Infolettre
Inscrivez-vous via le formulaire suivant
Souscrire »

Focus du 7 octobre 2015

La médecine interventionelle: un nouvel outil thérapeutique

sous la responsabilité de Dr Romain Javard

http://centredmv.com/wp-content/uploads/2015/10/focus_RJavardV3.pdf

Ces techniques ont permis de trouver des solutions efficaces et souvent minimalement invasives pour le traitement des obstructions urétérales, des collapsus trachéaux, des obstructions urétrales bénignes ou malignes ou encore des shunts intra-hépatiques.

Certaines de ces nouvelles procédures interventionnelles sont maintenant disponibles au Centre vétérinaire DMV et offrent des solutions innovantes pour le traitement de certaines conditions spécifiques.



Pour obtenir la version imprimable de ce Focus Cliquez ici ou sur l’image.


La gestion des obstructions urétérales: Subcutaneous Ureteral Bypass (SUB)


Les obstructions urétérales sont des affections fréquemment rencontrées chez nos animaux de compagnie. L’origine de l’obstruction peut être un calcul urétéral (cause principale; environ 70 % des cas), une stricture, une sténose de la jonction urétéropyélique, une accumulation de débris causé par une pyélonéphrite, ou encore des « blood stones » constitués de globules rouges agglomérés et calcifiés. La plupart des obstructions sont unilatérales, mais on observe des obstructions bilatérales dans environ 25 % des cas. Par ailleurs, les obstructions intermittentes sont de plus en plus identifiées, causées notamment par un calcul partiellement obstructif, ce qui rend le diagnostic de cette affection parfois plus difficile. Les radiographies abdominales sont peu sensibles pour diagnostiquer cette affection et une échographie abdominale est généralement nécessaire. Une fois l’obstruction urétérale confirmée, un traitement médical est généralement recommandé et passe par l’utilisation d’une fluidothérapie combinée à des relaxants des muscles lisses (Prazosin®) afin d’essayer de faire passer un calcul urétéral, si celui-ci est à l’origine de l’obstruction.

Cet article est disponible en version complète et imprimable en PDF. Cliquez ici pour l’afficher.

http://centredmv.com/wp-content/uploads/2015/10/fiche_obstructions-uteralesV2.pdf

Plus d’informations sur le traitement médical


L’efficacité du traitement médical lors de calcul urétéral est globalement faible (8-17 % rapporté dans la littérature), mais cette étape reste néanmoins importante pour stabiliser médicalement ces patients en préparation d’une éventuelle intervention. Il est toutefois primordial de ne pas donner des débits de fluides trop élevés et de monitoire étroitement les signes de surcharge car il a été montré qu’une surcharge en fluide constitue un des seuls facteurs pronostiques négatifs dans cette affection; la sévérité de l’azotémie n’étant pas associée à la survie.



Dr Romain Javard
rjavard@centredmv.com
514 633-8888



Retour aux actualités DMV || Retour aux actualités Vétérinaires