3 Hôpitaux : Montréal Rive-Nord Rive-Sud
DMV-Nord à Blainville
1 800 463-8555
20, Boulevard des Châteaux, Blainville (QC), J7B 1Z8
Visite virtuelle et information »
DMV-Sud à Saint-Hubert
1 800 463-8555
1655, Boulevard des Promenades, St-Hubert (Qc) J3Y 5K2
Visite virtuelle et information »
DMV Montréal
1 800 463-8555
2300, 54e Avenue, Montréal (Lachine) H8T 3R2
Visite virtuelle »
Infolettre
Inscrivez-vous via le formulaire suivant
Souscrire »

Focus du 4 novembre 2015

L’herbologie en médecine vétérinaire

sous la responsabilité de Dre Helaine Haltrecht


http://centredmv.com/wp-content/uploads/2015/11/focus_04112015.pdf

La phytothérapie

C’est une branche de la médecine qui repose essentiellement sur l’emploi de plantes médicinales est une ancienne méthode de traitement qui date d’au moins 60 000 ans. Sa popularité ne cesse maintenant d’augmenter parce les gens cherchent le moyen de traiter la « racine » de leurs maladies et d’en soulager les symptômes de manière plus naturelle.
Le but de cet article est de familiariser les vétérinaires avec les façons de traiter à l’aide d’herbes et de donner des exemples de plantes les plus couramment utilisées. Il faut savoir que les herbes occasionnent en général moins d’effets secondaires que les médicaments traditionnels. Il faut tout de même prendre des précautions afin d’éviter des interactions entre les herbes et les médicaments, mais aussi connaitre les effets secondaires possibles.
En médecine vétérinaire, des cours sont maintenant offerts pour savoir bien exercer en pratique des herbes. Sachez qu’il est primordial de les suivre si l’on s’intéresse à ce domaine. Sinon, il est fortement conseillé de référer les clients vers des vétérinaires qui sont habitués de prodiguer des soins holistiques.

Pour obtenir la version imprimable de ce Focus Cliquez ici ou sur l’image.


Alors, pourquoi choisir les herbes ?

Les plantes contiennent de multiples constituants. Le processus de purification des plantes est utilisé par les compagnies pharmaceutiques dans la fabrication des médicaments. Les herboristes constatent qu’il y a des effets antagonistes entre les ingrédients des plantes entières. Cela a pour avantage de réduire les effets secondaires et de plus, l’impact sur le corps sera plus doux contrairement aux médicaments traditionnels.
De plus, il y aurait un effet synergique entre les différents ingrédients qui composent la plante entière. Cela aidera l’efficacité thérapeutique pour les traitements des maladies chroniques.


Un exemple de médicament versus les plantes est le digoxin et la digitale pourprée (foxglove). Il y a plusieurs familles de botaniques, y compris les herbes occidentales, chinoises, ayurvédiques (provenant de l’Inde), sud américains, et autres.

Cet article est disponible en version complète et imprimable en PDF. Cliquez ici pour l’afficher.

Dre Helaine Haltrecht
hhaltrecht@centredmv.com
514 633-8888 poste 222



Retour aux actualités DMV || Retour aux actualités Vétérinaires